mercredi 11 août 2010

Et dans les champs les coquelicots se fanent ...


... en se violaçant
Et en répandant une odeur opiacée.
Guillaume Apollinaire
Ombre de mon amour

5 commentaires:

Fleur d'hiver a dit…

Mais en peinture, il dureront toujours.

J'adore Appolinaire

Le petit monde d'Archie a dit…

Superbe, Audine.
(Et j'aime beaucoup Appolinaire aussi)

Audine a dit…

Merci Fleur et Archie !
Les coquelicots sont toujours spectaculaires, Catherine Goux en avait fait une superbe photo, sur son blog "un jour une photo", ici :
http://1.bp.blogspot.com/_8rIKm4pL6Ho/TEVlDaMkLfI/AAAAAAAAGtw/ciuYlA9B2KY/s1600/DSC_3225.JPG
mais surtout (pour moi une véritable œuvre d'art !), ici :
http://2.bp.blogspot.com/_8rIKm4pL6Ho/TCWRgxj_3xI/AAAAAAAAGrY/Ern9saAQUL8/s1600/DSC_3089.JPG

Une fleur sans prétention à l'éclat aussi éblouissant qu'éphémère ...

Marie-Georges Profonde a dit…

Oui c'est beau et vive le coquelicot ! Que quand j'étais petite, je retournais les pétales et ça faisait une princesse...

Audine a dit…

ah oui et avec un brin d'herbe, on faisait le corsage et les bras ...
J'avais oublié ça !
Fuck les barbies ...